Presentation Mamourchka

J’aime l’étrangeté mais ce sont les idées de beauté, de mystère et de merveilleux qui m’intéressent.
5 juillet 1974, sortie de l’oeuf avec le cordon autour du cou. Pour grandir, je m’allonge à l’infini, les pieds sur les cailloux, la tête dans la lune, me disperse, me rassemble, déroulant un fil invisible, fin mais solide.
Enfant, le fil commence à se dérouler avec la musique - opéra, ballet, rock, blues, jazz - et les errances solitaires dans la colline de jour et même de nuit. Mes visions et images sont déjà fortement empreintes de délices rythmés et colorés.
A l’adolescence, mon désir de découvrir ce qui se trouve au-delà de l’horizon me taraude. Malgré le sentiment d’être toujours au bord du précipice quand il s’agissait de partir seule sur une terre inconnue, je n’ai eu d’autre choix que de faire un pas dans le vide, persuadée qu’à l’issue de l’expérience, je reviendrais chargée de lingots. C'est la découverte passionnante du monde et des gens, l’aventure humaine comme aventure personnelle. J’ai commencé assez tôt ce genre de voyages, vers 15 ans...
Pour continuer de voyager, j'ai choisi une école linguistique où les stages à l’étranger étaient obligatoires afin que mes parents ne puissent refuser mes départs. Deux mois à Madrid m’ont marqué au fer rouge, d’où cette couleur dans mes peintures... Cette période a fait surgir une forme de violence intérieure, un immense besoin d’espace et de liberté, la découverte de la fragilité et de la sensibilité, de la force et de la sensualité... D'autres voyages en Europe ont influencé mes tableaux avec ces collages de papier journal en différentes langues avec des personnages de diverses origines ethniques.
Enfin, le fil continue de se dérouler jusqu'aux Etats-Unis avec une expérience à Berkeley (baie de San Francisco), siège de la contestation étudiante dans les années 60, de l'expérimental, de l'atypique... ). Ce voyage avait pour but le perfectionnement en anglais 6 semaines mais curieuse de découvrir la section artistique de l'université UCB, j’essaie, non sans mal, de m’immiscer dans le cours de dessin de Jane Rosen pour 4 mois supplémentaires. C’est la décision d’arrêter les langues pour partir définitivement dans les arts plastiques...

 

mamourchka photos inspiration mamourchka photos biographie mamourchka photos atelier